Simiko Ona un garçon d’un âge récit 6

imageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimage

La mission d’Imji Ado imageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimage huh, j’ai un pressentiment que c’est toi qui a écrit ce proposéimageimageimageimageimage

… Comme celui-ci, avec autant d’entrain

image ce n’est pas moi qui va te dénoncer, n’aie pas peur imagemm, il est quand même très bien écrit, bravo

imageimageimageimageimageimageimage

hé toi, nous étions la, ça ne se passera pas comme çaimage

merci d’attendre, je suis vraiment en colère, quel est ton nomimage

imageimage

Imji, toi tu es la petite du monde des hommes dominants

image

quoi, mais regarde toi image tu as été vraiment injuste envers ce pauvre garçon d’un âge, il avait mal aux jambes et il s’est assoupi et toi tu passes devant lui, ce pauvre homme avait attendu pendant deux heures et demi imageimage je ne vous ai pas vue, c’est bon, je vous ai vue image vous dormiez et j’ai pris avantage, je me sens vraiment mal image c’était important pour moi, ces filles

image Oui je comprends, ne fais plus ça tout de même image au fait, je viens tout juste de le remarquer, tu es plus grand que moi image ah  comment ça, dû à votre loi image je suis à 173 centimètres, je ne sais pas si je vais être vivant en un an  image

image

imageimageimageimageimageimageimageimage niii ce texte est vraiment bien écrit, je l’envoie tout de suite à la grande rectrice imageimage imageimageimageimage est-ce que tu vas passer ou non image non non c’est à toi d’y aller imageimage toi là là, encore un autre, penses tu vraiment que la grande rectrice va même la considérer  image aah mais tu as de jolies mains, Simiko imageimageimage merci Simiko, je suis fatiguée, je clôture imageimageimageimage merci mais j’ai peur de mes maîtresses, il est tard, elles vont me faire du mal imageimageimageLe mystère en Sonokoimageimageimageimageimageoulala, briséeimageimageimagebonjours, tu ne viens pas de notre mondeimagenon, je viens de la planète Revoir où les hommes nous avaient mies en esclavage, sexuelle le pire mais nous, les filles et les femmes, sommes révoltées et libéréesimageimageje t’ai attaché un renforcement pour ta cheville, elle n’est que foulée alors marche très légèrementimageimagehé, Sonoko, t’es toujours avec ta grosse Peikanimageça me fait chier que tu restes avec elleimageen plus, je sais qu’elle ne te touche pasimageimagemoi, je vais te faire frémir de plaisirimageil n’a plu sa petite culotte

hein, tu es vraiment en manque, Sonokoimagelache le, Hongse, j’aime beaucoup Sonokoimageet tu lui fais très mal

ça va, Cimi, je ne le toucherai plusimageSonoko, Madame Citiè t’attendimageoui, mademoiselle Liimageimageimageimagetu ne t’es pas brisé la cheville? Nonimagemais je croyais que oui, mystèreimage

Publicités