une femme inconnue et un passé inconnu récit 7

image1
image2
fille, petite idiote, tu sais que les mamans n’ont pas le droit de sentir leurs garçons
image3
mon bébé
image4
double malheur pour elle, elle ne pourra plus enfanter et sa fille est née morte, son système immunitaire réagit trop à une grossesse
image5
je veux revoir mon garçon, je veux garder mon garçon, je vous supplie
image6
Ino Toya 81 ans
image7
image8
image9
je ne suis pas grande tante, madame Hié Tseng, je m’appelle Ino Toya, je suis plus petit, je suis un garçon, jusque nous avons le même âge
image10
tu as les cheveux longs
oui, les garçons de 80 et plus ont droit de les avoir longs, j’ai 81 ans
image11
tu es la fille qui vient des mondes des hommes dominants et des femmes ex-soumises
image12
oui mais nous les filles et les femmes nous nous sommes rebellées et libérées, nous mêmes il y a 200 ans
image13
image14
ha, je l’ai cherché, enfin, tu diras à tante Tsi que la grande rectrice veut qu’on enlève toutes nos fenêtres en vitroc, elle dit qu’il est dangereux et aussi et cela m’a surpris, il y a un message personnel venant de la grande rectrice pour tante Tsi
image15
et j’ai fait le déjeuné pour toutes et tous, deux bols d’épinard, deux bols de riz, j’ai coupé la chair de poissons crus et Sayori y a droit et des fruits variés, tous en petits cubes
image16
j’y vais, je continue un travail au centre de recherche ‘psychologie des animaux sauvages’
image17
Madame Peikan Citiè et sa famille
Fleur, je t’emmène chez madame Citiè, la maîtresse de Sonoko, j’emmène ses lunettes, cette visite est un début d’apprentissage sur les familles d’Itis
image18
image19
image20
ouf terminé, plus tard nous irons commandé les fenêtres en bois
image21
image22
bonjours Miè, Ano, Sonoko
image23
voici tes lunettes et tes petits talons
image24
image25
jeune fille, en notre cour nous avons droit de porter quoique ça soit et même un pantalon jeans
image26
image27
et si tu mets un pied sur le trottoir, je te botte les fesses vers la cour et si une femme officière te voit en pantalon jeans n’importe où, c’est l’euthanasie assuré
image28
image29
image30
image31
tu es la fille qui vient des mondes des hommes dominants
oui mais ils ne peuvent plus nous dominer, nous, les filles et les femmes, avons pris notre propre liberté, nous seules
image32
attendant que les garçons se changent derrière les rideaux, voici ma petite chaumière, je dors en le grand lit, parfois mes filles et souvent mes petits garçons dorment avec moi mais mes filles et mes garçons ont leur propre lit
image33
voici mes deux filles
image34
zhanshi et Zisè, elles sont des femmes guerrières, je suis fière d’elles mais ça me fait de la peine, je les vois que deux fois par années
image35
mes garçons ont terminé, ils sont tellement jolis
image36
image37
ouf ça l’a été de près
image38
je m’inquiète, Cimi, les femmes l’ont ostracisée et elles la poussent à se faire euthanasier
je sais
image39
madame Citiè est-ce que je pourrais te prendre et tes garçons en photo et toute ta famille si tes filles reviennent durant mon séjour
oui ça me fait plaisir
image40
image41
image42

Récit 7 à venir

Publicités